Chaire SAEA _ Bannière programme 2021-2022

Seconde phase d'expérimentation

En 2021

Les activités de la Chaire ont officiellement démarré en janvier 2021. Elle a accueilli 22 ingénieurs agronomes camerounais et ivoiriens de la FASA et de l’ESA, universités membres de la Chaire. Cette première édition a permis d’expérimenter le programme pédagogique co-construit par les établissements concernés et de sensibiliser à l’entrepreneuriat la toute première cohorte d’ingénieurs agronomes de la Chaire.

Bannière Chaire - Programme 2021-2022

La Chaire en 2022

Les objectifs de cette seconde année d’activité ont été définis sur la base du bilan de la précédente édition. Les retours d’expériences de la première promotion d’ingénieurs accompagnés, ont également permis de définir les grandes orientations :

  • Consolider le dispositif de formation
  • Renforcer l’accompagnement des ingénieurs dans la conception de leur projet
  • Favoriser les interactions au sein de la promotion

Sélection des ingénieurs agronomes

18 ingénieurs agronomes ont été sélectionnés en suivant un processus de deux étapes identique à celui déployé l’an dernier : un appel à candidature lancé au sein de la FASA et de l’ESA et un entretien évaluant les motivations et les projets de création d’entreprise.

Les idées d’entreprises des ingénieurs retenus s’inscrivent dans une diversité de chaînes de valeur agricoles et à différents maillons de ces chaînes, depuis la production à la commercialisation.

Au Cameroun

L’appel à candidature, ouvert aux anciens étudiants de la FASA, a donné lieu à la sélection de 10 ingénieurs agronomes.

Chaire SAEA 2022 au Cameroun - Promotion d'ingénieurs

Les ingénieurs et leurs projets :

  • Mylène DEMANOU ZEUFACK : Unité de production de poudre de tomate
  • Alida DJUFFO FOUOCILI : Exploitation piscicole dans l’Ouest Cameroun spécialisée dans la production des silures fraîches et fumées
  • Chilachi ELONG KEKE : Production du riz dans la localité de Mbanga
  • Kevine Deauville ESSEBA : Production et transformation du manioc
  • Pauline MAIYAMPA : Production, transformation et commercialisation de Blé à Maroua
  • Sylvia Edgarde MASSE : Production semi-industrielle de tomates dans le département de l’Océan
  • Mayba FONGANG : Transformation de fruits et légumes pour assurer leur préservation
  • Rosine MENINGUE :  Transformation du piment frais en liquide et poudre
  • Leslie TIEUBOU TSOPGNI : Production de 5000 plants de Banane-plantain et 5000 plants de banane dessert dans la Région de l’Ouest Cameroun
  • René ZOGO DIMA : Production et commercialisation de noix de cajou et du jus de pomme d’anacarde à l’Est Cameroun

En Côte d'Ivoire

Les étudiants en fin de cursus ingénieur agronome à L’ESA ont de nouveau été concernés par cette édition. 8 étudiants ont été retenus à l’issue des différentes phases de sélection.

Chaire SAEA 2022 en Côte d'Ivoire - Promotion d'ingénieurs

  • Koche Marie ABONGA : Production de vinaigre de pulpe de mangue
  • Hadja Mantohela  BAMBA : Production de poudre à infuser d'alchornea cordifolia (djeka).
  • Atchelo Amenan BELLA : Production et transformation de la chair d'escargot
  • Poliana DJE LOU : Production de piment avec le système d'hydroponie
  • Annick Etranhénian  KONAN : Raniculture et transformation de grenouille
  • Andokou Prince KOUAME : Production de fil de soie de vers à soie Bombyx murier
  • Kouassi Martial N'GUESSAN : Production de concentré et aliment complet à partir des larves de mouches soldats noire pour l'alimentation des poulets et poissons
  • Kouakou Wahoti TEYA : Production de fil de soie à partir de vers à soie Bombyx murier

Le dispositif de formation et de professionnalisation poursuit le même but que l’an dernier : apporter des compétences entrepreneuriales complémentaires aux étudiants et ingénieurs agronomes par des formations, du mentorat et des stages professionnels. Ce programme a été construit par Bordeaux Sciences Agro, la FASA et l’ESA.

Former à l’entrepreneuriat

Le programme pédagogique est composé de 5 modules de formation :

  • L’entreprise du futur, 
  • L’entrepreneuriat et la compétitivité, 
  • La stratégie d’entreprise, 
  • Le marketing et la commercialisation, 
  • Le management et développement des savoirs-être

Les modules ont été déclinés en divers enseignements représentant environ 130 heures de formation, réparties sur 2 mois.  Les enseignements ont été assurés à la fois par des enseignants-chercheurs de la FASA et de l’ESA et par l’intervention de professionnels extérieurs (experts de la BAD, chefs d’entreprises, consultant auprès de la FAO, etc.).

Un programme plus enrichi

Du temps de travail individuel a été intégré pour permettre aux ingénieurs d’avancer dans la conception de leur idée de création d’entreprise. En Côte d’Ivoire, les ingénieurs ont pu aller plus loin en réalisant et testant des prototypes de leurs produits grâce à l’appui de l’ESA et de l’équipe pédagogique qui leur a mis à disposition des équipements et des surfaces exploitables.
 
Au Cameroun, l’équipe pédagogique de la Chaire a permis aux ingénieurs de bénéficier de rencontres immersives au sein d'organismes agroalimentaires : TA ANKH, GAAD, UNAPAC, ferme Frères du Noun, etc..

En plus des cours qu’ils ont suivi, les ingénieurs en Côte d’Ivoire ont assisté à des séances de travail et des rencontres leur permettant d’en savoir plus sur l’entrepreneuriat et sur l’agroécologie :

  • L’esprit d’entreprendre avec Eric Samson, Directeur Général de  SOLIBRA et parrain de la promotion à l’ESA.
  • Vie privée et vie professionnelle : posture de la femme cadre, avec Roseline Baroan, Secrétaire Générale de la SUCAF-CI.
  • Sensibilisation à la question de la ''durabilité'' avec Camille Moulène, Coordonnatrice du Projet Profit pour Agrisud en Côte d’Ivoire.

Renforcer les synergies entre les étudiants et les universités

Les 18 ingénieurs ont participé à des séances communes de formation dont une sur le Business model, assurée par Franck Duquesnois, enseignant-chercheur de l’Institut de Recherche en Gestion des Organisations (IRGO) de l’Université de Bordeaux et membre du Comité Scientifique et Pédagogique de la Chaire.

A l’initiative de Bordeaux Sciences Agro, les étudiants de ladite université et les ingénieurs de la Chaire ont participé à un webinaire sur l’entrepreneuriat féminin en Afrique avec Bénédicte JOAN, Fondatrice de Train & Travel, Thérèse Yah KOUAME, Ingénieure agronome de l’ESA, alumni de la Chaire en Côte d’Ivoire, Flore KOUASSI LAGO, Directrice à la Chambre Nationale d'Agriculture de Côte d'Ivoire et Elmine KOUYATE, Fondatrice Axxiom SARL.

Se professionnaliser

Les entreprises d’accueil, essentiellement du Groupe Castel et de Somdiaa au Cameroun et en Côte d’Ivoire, ont renouvelé leur engagement à soutenir le dispositif de professionnalisation de la Chaire en offrant la possibilité aux ingénieurs d’effectuer des stages au sein de leurs structures : SABC, SGMC, SOSUCAM, SOLIBRA et SUCAF-CI.

Pour une durée de 3 mois, les stages sont effectués au sein de différents départements : marketing, logistique, qualité, ressources humaines, etc. Cette immersion professionnelle a permis aux ingénieurs de découvrir le monde de l’entreprise, la structuration de grandes entreprises, le fonctionnement de chaque fonction de direction et leurs interactions, et ainsi appréhender dans leur globalité les différents rôles que doit incarner un entrepreneur.

Ces stages ont été l’opportunité de renforcer les savoir-être des ingénieurs (ouverture d’esprit, rigueur, posture entrepreneuriale…) et une nouvelle occasion de challenger leur projet auprès des responsables de directions, de les questionner et d’intégrer un regard nouveau sur leurs produits.

Un accompagnement renforcé

Durant toute la période de formation et de professionnalisation, les ingénieurs ont bénéficié d’accompagnements divers de la part des équipes pédagogiques de la Chaire, de l’ESA, de la FASA, et de professionnels confirmés.

Ils ont également été coachés et suivis par l’IECD, via une intervention collective et des entretiens réguliers.

Un coaching complémentaire a été fourni par des entrepreneurs aguerris. En effet, à chacun des porteurs de projet de la Chaire a été attribué un coach. Ces coachs peuvent être des entrepreneurs issus du Prix Pierre Castel, des anciens de l’ESA et de la FASA ayant entrepris ou bien des entrepreneurs partenaires des établissements. Ils accompagnent les ingénieurs dans leur réflexion et le montage de leur projet. Ce partage d’expérience permet de se référer à des exemples concrets d'entrepreneurs à succès.

Au terme du dispositif de la Chaire, les porteurs de projet sont intégrés à l’application des Bâtisseurs Africains. Ils rejoignent une communauté d’entrepreneurs plus grande.